Suzanne HETZEL 

Mères, Maries, Marais, écologie d'un mythe 2018
Musée de la Camargue, Arles
Commissaire : Estelle Rouquette
Avec Mireille Loup, Axelle Remeaud, Hlne Arnal, Suzanne Hetzel, Franck Pourcel, Vanessa Gilles, Frdrique Nalbandian, Yves Chaudout, Hlne Dattler, Marie Picard, Sophie Vignon, Alberto Donaire, Harold Ambellan, Andr Marchand.

L’installation comporte quatre éléments et se déploie dans une des salles du musée de la Camargue.
J’ai remanié une vitrine pour y installer des objets de la collection ethnographique dont les silhouettes sont projetées sur du verre dépoli. Les objets choisis renvoient aux femmes d’une part et aux hommes de l’autre, leurs formes fantomatiques évoquent le rapprochement des deux univers.
J’ai choisi d’interroger les représentations courantes des femmes et des hommes vivant et travaillant en Camargue en rassemblant des images diverses : photos d’articles, cartes postales, calendriers, etc. Cette sélection s’organise autour d’une série d’images d’objets, que j’ai réalisée en 2015.
La photographie d’une roubine ouvre cet espace fermé vers l’espace extérieur. La paire de gants composée d’un gant d’homme et d’un gant de femme forme un ensemble qui donne son sens à l’installation.

 
Vitrine, verres sablés, objets du musée liés à la culture camarguaise, éclairage.
 
Vitrine détail : objets choisis dans les réserves du musée.
 
Étriers de selle de Camargue.
 
Socle avec gant de travail et gant de parure.
 
Roubine
Photographies couleur, 120 x 120 cm
 
Côté femmes : représentations de femmes en Camargue au travers de documents (photos d’articles, cartes postales, calendriers, etc.).
 
Côté hommes : représentations d’hommes en Camargue au travers de documents (photos d’articles, cartes postales, calendriers, etc.).
 
 
Retour