documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Jean DUPUY 

Au cours de l’année 74, The Kitchen m’a invité à organiser une soirée de performances, prévue pour le 30 novembre. Il y avait à The Kitchen deux grandes cuisinières, raison pour laquelle j’ai pensé qu’on avait appelé le lieu : The Kitchen. Peut-être est-ce la raison qui m’a fait penser à organiser un grand dîner au cours duquel des artistes interviendraient ? Ou bien était-ce un souvenir d’enfance ? À l’occasion d’une fête, chez mon grand-père, à la fin du repas de famille, les enfants faisaient à tour de rôle une petite performance : ma soeur récitait un poème, je chantais une chanson. Toujours est-il que Soup & Tart en tête, je suis parti à Paris où le propriétaire du restaurant Boffinger, amateur d’art, s’est fait un plaisir de m’accueillir dans ses cuisines où j’ai appris à faire des soupes et des tartes. J’ai proposé donc à une quarantaine d’artistes de faire des performances courtes : deux minutes à tour de rôle et pendant un dîner. Quelques affiches sur les murs - nous étions à SoHo, le quartier des artistes à cette époque – ont suffi à annoncer la soirée, le 29 novembre. La veille, j’étais à 4 heures du matin au marché dans le Bronx pour acheter des kilos de pommes pour les tartes et de légumes pour la soupe. Nous étions heureusement nombreux sur le job. La soirée a commencé vers 21h – 21h30. Elle a duré très longtemps : entre les deux minutes que durait chaque performance, les artistes prenaient du temps avant d’entrer en scène. La scène c’était le plancher de la salle au beau milieu des trois cents personnes couchées, assises, debout. On a d’abord servi la soupe (cent litres !) ; les tartes vers la fin (une centaine).

Extrait de l'entretien avec Éric Mangion paru dans le catalogue de l'exposition À la bonne heure, Semiose éditions / Villa Tamaris Centre d'Art / Villa Arson Nice, 2008

Programme de The Kitchen, novembre-décembre 1974, 32,5 x x21 cm

Affiche Soup & Tart 1974, diamètre 58 cm

Fabrication des tartes

Performance de Laurie Anderson

Performance de Jean Dupuy
Après avoir fait brièvement rebondir une pomme de son bras, Dupuy s'empare d'une flèche préalablement taillée dans un crayon. Alors qu'il fait mine de la projeter, il immobilise son geste et accompagne cette traversée imaginaire de l'air par son propre souffle amplifié par le micro.
 
 
Film réalisé avec Deedee Halleck projeté lors de cette soirée

 
Performance de Philip Glass
Interprétation d'une partition rythmique a cappella.


 
Performance de Jana Haimsohn

 
Performance de Gordon Matta-Clark
Matta-Clark découpe en deux parties une maison de pain d'épices réinterprétant ainsi Splitting à l'échelle réduite.


 
Performance de Sylvia Whitman
Après avoir bus entre zéro et cinq verres de tequila, les membres de la compagnie Sylvia Whitman exclusivement montée pour la soirée, exécute leur chorégraphie. Le public peut alors constater les variations d'interprétations équivalentes à la quantité d'alcool absorbée.

Retour