documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Driss AROUSSI 

En chantier 2006-2012
Photographies argentiques, dimensions variables
Vues d'exposition

Ces dernières années, une grande partie du travail photographique de Driss Aroussi s’est faite sur des chantiers où il a réalisé de nombreux portraits des ouvriers qui y travaillent et, parallèlement, des images d’objets ou d’agencements d’objets qui font penser à des sculptures ou à des installations provisoires. Ce qu’on peut considérer comme une autre partie s’est jouée de façon plus hasardeuse, au gré des rencontres, en passant, en accumulant ce qu’on peut appeler des trouvailles ordinaires. De cette partie là, Driss parle volontiers en évoquant le geste du glaneur, un glaneur d’images.
Et il y a encore une autre dimension de sa pratique qui se joue au travers d’expérimentations aventureuses, de bricolages machiniques qui consistent pour l’essentiel à détourner de leur fonctions les différentes sortes d’appareils susceptibles de produire des images, à machiner des dispositifs photographiques avec ce qu’on peut avoir sous la main, renouvelant et déplaçant le geste du gamin qui met la main dans la photocopieuse pour voir ce que ça va donner.
D’un certain point de vue, ces trois attitudes sont assez contradictoires. La première implique un travail attentif et patient d’approche, d’expérience, de relation, d’écoute et de regard. C’est une pratique statique qui ne peut trouver son sens que dans la durée, qui engage une connaissance de ce qui se joue dans une situation complexe, qui suppose une implication personnelle dans la relation avec les hommes qui œuvrent là quotidiennement. C’est aussi une pratique qui suppose un travail continu de la lumière et des couleurs, des gestes et des formes, et une façon de s’inscrire dans une histoire où se croisent des enjeux bien sûr plastiques, mais aussi sociaux et politiques.
La seconde se joue dans la relation à l’instant, par la saisie immédiate de ce qui peut surgir devant soi, dans un exercice de légèreté qui exige essentiellement que l’on soit capable de voir, sans nécessaire être dans une démarche d’inscription - « ..presque comme un touriste » dit Driss au cours d’un échange. La troisième se situe encore sur autre terrain, celui du questionnement du fait photographique, de la production appareillée des images, de ce qui s’articule de technique et de connaissance dans la construction des représentations. C’est une façon de rappeler le jeu des artifices, de refaire apparaître la fonction métamorphique des médias. C’est aussi une façon d’opposer à la sophistication industrielle et à ce qu’elle induit de normes et de canons les étrangetés hasardeuses et rugueuses de la production de l’amateur, ou encore de faire apparaître la part inexplorée des outils technologiques, le « reste » inexploité qu’ils portent comme des potentialités qui échappent aux principes de l’esthétique consumériste bien calibrée. Un geste de réappropriation et de réinvention de l’image.
Mais une fois qu’on a dit ça, on se rend compte que, justement, quelque chose se noue dans ces contradictions, comme un fil rouge qui traverse des situations radicalement différentes et qui dessine les contours de préoccupations constantes.
Jean Cristofol

 

Sans titre 2006
Photographie argentique, 45 x 30 cm

 
Sans titre 2011
Photographie argentique, 45 x 45 cm
 
Sans titre 2007
Photographie argentique, 30 x 45 cm
 
Sans titre 2007
Photographie argentique, 45 x 30 cm
 
Sans titre 2008
Photographie argentique, 45 x 30 cm
 
Sans titre 2006
Photographie argentique, 30 x 45 cm
 
Sans titre 2007
Photographie argentique, 45 x 30 cm
 
Sans titre 2007
Photographie argentique, 45 x 30 cm
 
Sans titre 2007
Photographie argentique, 30 x 45 cm
 
Sans titre 2007
Photographie argentique, 45 x 30 cm
 
Sans titre 2007
Photographie argentique, 30 x 45 cm
 
Sans titre 2006
Photographie argentique, 30 x 45 cm
 
Sans titre 2006
Photographie argentique, 45 x 30 cm
 
Sans titre 2007
Photographie argentique, 30 x 45 cm
 
Sans titre 2007
Photographie argentique, 30 x 45 cm
 
Sans titre 2007
Photographie argentique, 30 x 45 cm
 
Sans titre 2007
Photographie argentique, 30 x 45 cm
 
Sans titre 2006
Photographie argentique, 45 x 30 cm
 
Sans titre 2006
Photographie argentique, 30 x 45 cm
 
Sans titre 2006
Photographie argentique, 30 x 45 cm
 
Sans titre 2006
Photographie argentique, 45 x 30 cm
 
Sans titre 2007
Photographie argentique, 45 x 45 cm
 
Sans titre 2006
Photographie argentique, 45 x 30 cm
 
Sans titre 2006
Photographie argentique, 45 x 45 cm
Retour