documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Jean-François COADOU 

COMPLEXE DE VAUBAN - LE
Dans la proximité des Fous et de leurs soignants, j'explore depuis plus de 20 ans la folie et l'enfermement, avec les dérisoires moyens de la sculpture et de la poésie, travaux dans lesquels il est prétentieusement question d'entrevoir l'intimité d'une pensée psychotique. 

Les SCULPTURES SILENCIEUSES étaient des métaphores de l'autisme et de la psychose.

Les EQUATIONS sont des "choses" énigmatiques, toutes issues des SCULPTURES SILENCIEUSES originelles dont elles gardent, malgré une diversification formelle rapide, la ressemblance de l'une à l'autre qu'imposent filiation et sororité, et ainsi nommées car, tenant à la fois de l'évidence et de l'indicible, elles sont simultanément question et réponse.

Sur le plan formel, les EQUATIONS sont issues, selon la leçon cézannienne, du travail de déconstruction-reconstruction d'objets premiers tels que le cube, la pyramide et le cylindre, avec toujours présente la question « Comment passer de l'objet à la sculpture ? ».

Il ne s'agit pas avec cette série, pas plus d'ailleurs qu'il n'en fut question avec les précédentes, d'ajouter encore et encore des objets à un monde qui en compte déjà beaucoup trop.

Dans la mise au jour des EQUATIONS, se joue, se donne à voir, quelque chose d'actif, de fondamentalement humain, de sacré et imprononçable comme, peut-être, le perdu-retrouvé ...

De la famille éloignée des polyèdres irréguliers, elles restent particulièrement indicibles par le verbe ou la photographie et impossible à appréhender d'un seul regard.

Les EQUATIONS se veulent figures de l'innommable, tel qu'il est à l'oeuvre dans l'inconscient.

Dans la dernière phase de leur développement (actuellement en cours), y est notamment exploré le problème de la matérialisation en trois dimensions et selon la "diagonale du Fou" du palindrome, figure close ne proposant que d'incessants (et jouissifs) allers-retours sur lui-même, et de la place qu' ainsi il assigne au regardeur.

Le regardeur des palindromes est placé devant un monde qui se fait sans lui : il constate dans l'après-coup, comme il en était réduit au simple constat devant les « SCULPTURES SILENCIEUSES ».

On aura compris, et ce depuis l'apparition des « SCULPTURES SILENCIEUSES » et de ma réflexion sur l'autisme et la psychose, que nous sommes dans l'impossible de l'interactivité.

Jean François Coadou


The silent sculptures

Begun in 2000, the current series of silent sculptures, some of which are presented here, is the provisional outcome of an exploration of madness. It is the logical outcome of a work on chaos, authoritarian architecture, and more precisely barriers (garde-fou in French, which suggests the idea of protecting the fool from himself).
Contrary to the barriers, metonymies whose real and obvious function as obstacles which implicitly separate space into authorized and forbidden territories provoked reactions on the spectator's part ranging from obedience to infringement, the silent sculptures expect no response and provoke no participation on the part of the public. Horizontal and definitive, as heavy as prayer is light, as mute as the complaint is loud, they require the excluded spectator's simple observation.
Built around the fundamental hole they shore up, they strive after silence, and are in this respect metaphorically active, despite their defunct appearance.
Their growing number is justified only by the quest for an increasingly growing efficiency of contentment, for the hOle that precedes them, that triggers their production and without whom they would never exist, is continuously and dangerously expanding.

Jean-François Coadou, 2002

defenses
hang-ups.
resistance.
repression.
forclusion.
there's a bit of Vauban
in
me.....

Excerpt from La place du mort, selected poems, 2002
Jean-François Coadou, 2002


Techniques et matériaux


acier / steel
soudage / welding
Mots Index


acier / steel
architecture / architecture
folie / madness
psy / psy
champs de références


La psychanalyse / Psychoanalysis
La psychiatrie / Psychiatry
De la série des Garde-Fous entamée en 1990 à la série en cours des Sculptures silencieuses, je m'interroge sur le rapport au réel qu'entretiennent les psychotiques
From the Garde-Fous series initiated in 1990 to the series in progress entitled Sculptures silencieuses, I question myself on the nature of the relation psychotics entertain with the real.
repères artistiques


Ucello, Les batailles / The Battles
Les cubismes (analytique et synthétique)
Georges Braque
Fernand Léger
Anthony Caro
Alexander Calder
Jean Luc Godard
Le pop'art
François Rabelais
Guillaume Apollinaire
Louis Ferdinand Céline
René Char
Henri Michaux
Jean Dubuffet, asphyxiante culture / asphyxiating culture