documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Thierry AGNONE 

Joël Savary : Pour Thierry Agnone, magicien de peinture démultipliée

Tout d'abord, en pleine surface, une prolifération de touchés, une archéologie de combat et de corps-à-corps, un abandon rageur qui étale son objectif : saturation et occupation du terrain, tout le terrain, tout l'espace, tout le volume. « Tombeau pour cinq cent mille peintures » pour reprendre le titre du chef d'oeuvre de Pierre Guyotat, et brouillage désespérant ?

Prenons (tableau 07) ce qui semble un encombrement grotesque, sur le côté gauche, comme de mauvais animaux déformés de Disney, un empilement d'hippopotames indéfinis, une soupe originelle truffée de pupilles de chats disséminées sur toute la hauteur du tableau, un reliquaire à masques de carnaval en oreilles de félin, mais pour seul facile os à ronger : un minuscule dos de femme, fesses en poires. Comme un navigateur penché sur la carte, demeurons à regarder de près ce corps qui s'insère dans une fissure en réserve claire, nette et contrastée. Quelle subtilité que ce céladon aux côtés translucides, à l'ombre palpitante au creux des reins, au lustre de jeunesse d'une chevelure drue sur fond de nuée d'infini gazeux, et que dire de ce tracé peint au poil, du postérieur ajusté à l'oreille du chat d'en dessous.

Une virtuosité de l'art de la miniature, comme la « Lettre Volée », éclate hors des caches de l'évidence. Et toutes baignées de ce brio, les figures multiples du malheur et de la tentation d'artificiels paradis, sont enfouies dans des parties sombres jamais complètement obscurcies. Leurs déformations accentuent leur insaisissabilité, leur furtif ballet : faces de chimères, yeux de Vaudou et mantilles de marionnette, enserrés au-dessous des larmes de nèbe plâtreuse. Une des clefs du langage pictural de Thierry Agnone se trouve dans le masque bicolore à la mèche qui surplombe la tête de femme : une maîtrise (digne de l'ère numérique) des renversements ombre/lumière, conversion plein/vide, arrêt de vie/arrêt de mort. Ce contraste schizogène tient au fil du rasoir du mode « bipolaire » de lecture où le blanc clair rend le sombre illisible en le cachant, et vice-versa. Promesse de voyages dans l'immensité de l'infiniment petit.

Et puis, il faut se résoudre à quitter les délices anamorphiques et baroques, ici ou là, pour aller et venir face à la toile, reculer et revenir. Dans ce chemin parsemé de stations, le regard trouve de nouveaux points de vue, des lignes de force de composition apparaissent, comme d'autres qu'on croyait avoir saisies disparaissent. La toile à chacune d'entre elles, se reconstitue, se recompose telle une entrée de personnage dans « La Recherche... » qui entraîne les fils innombrables et mêlés des images mouvantes du souvenir. À chaque station, différente, ce qui est gagné signifiant, efface ce qui retourne à l'illisible informe. La règle d'or qui agit cette toile, vous la trouverez dans chacune des autres toiles d'Agnone, si proche des splendides machines de la grande peinture vénitienne, pimentée dans ses surfaces de l'ironie Picabia.



Elixir

J'ai inventé un élixir pour tout.
Une boisson spéciale qui résout tout.
Je cherche un partenaire financier pour commercialiser mon produit.
Quelques uns l'ont déjà goûté, mais après absorption plus rien ne les
motive, c'est à cause de l'élixir, il solutionne tout.
Il faudrait que je trouve un associé qui finance mon produit
sans y goûter.
C'est insoluble.
Thierry Agnone, 1999
Elixir

I invented an elixir for everything.
A special drink that solves everything.
I'm looking for a financial partner to commercialize my product.
Some have already tasted it, but after ingestion they lose all motivation, it's the elixir's fault, it solves everything.
I'll have to find an associate who'll finance my product without tasting it.
It's unsolvable.

Thierry Agnone, 1999



Techniques et matériaux


dessin / drawing
crayons de couleur / colored pencils
résine de polyester / polyester resin
papiers découpés / paper cut-outs
plomb / lead
Mots Index


copular is popular
foune for ever
fellation addiction
enfonçar is bonnar
coïtar is regular
champs de références

Le cinéma :

Cinéma gore / Gore films
Les thrillers
La comédie / Comedy
Katrin Bigelow, Point Break, Near Dark, Strange Day
Tout Peter Jackson / All of Peter Jackson
Tout John Carpenter / All of John Carpenter
Tout John Cassavetes All of John Cassavetes
Clint Eastwood
Akira Kurosawa
Paul Verhoeven
John Woo
Jean Renoir
Bruce Lee
Sam Peckinpah
Ettore Scola
Luis Bunuel, etc.
Le cinéma noir (sauf Lelouch) / Thriller films (except for Lelouch)
Enfin tout le cinéma même médiocre / All of film even if mediocre
La littérature :

Tout Borges / All of Borges
Tout Jean Genet / All of Jean Genet
Tout Louis-Ferdinand Céline (même les écrits réactionnaires) / All of Louis-Ferdinand Céline (even the reactionary writings)
Tout Philip K. Dick (ouf !) / All of Philip K. Dick (ouf !)
Tout Brett Easton Ellis / All of Brett Easton Ellis
Blaise Cendrars
San Antonio
James Joyce
Victor Hugo
Enfin tout Nietzsche et tous les philosophes (sauf Cioran)
Finally, all of Nietzsche and all philosophers (except Cioran)
La bande dessinée :

Tout Gossens
Tout Liberatore
Tout Boucq
Tout Giraud
Tout Bernet / Abuli
Comics :
All of Gossens, Liberatore, Boucq, Giraud, Bernet / Abuli


Et l'histoire de l'art
And Art history
repères artistiques


Paolo Uccello
Francisco Goya, Les Caprices
Mark Rothko, les dernières oeuvres / late works
Lucas Cranach
Hans Holbein
Le Quattrocento