documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Pascal BROCCOLICHI 

Lecsonic
1% artistique Institut Universitaire de Technologie de Limoges - Tulle

5 rue du 9 juin 1944 19 000 Tulle

ANNÉE 2001

COMMANDITAIRE Rectorat de Limoges

ŒUVRE


LABORATOIRE D'ETUDE ET DE CONCEPTION SONORE

Le LECSonic, fondé en octobre 2000, participe au développement de ressources liées à l'observation sonore et électromagnétique.
Les activités du laboratoire sont essentiellement organisées dans l'étude des propriétés acoustiques, leurs applications et leurs
modélisations combinées. Un ensemble de recherches fondamentales sont menées conjointement dans un cadre expérimental et théorique :
1. L'écoute et le prélèvement des matériaux sonores,
2. Leur classification,
3. La mise en place et l'exploitation évolutive d'environnements sonores diversifiés.

A la fois plate-forme interdépartementale de prospection et centre de ressources, le LECSonic a pour mission essentielle
d'intervenir sur ces trois secteurs qui constituent les axes majeurs des expérimentations. Tributaire de protocoles d'observation
intensifs, notre unité maintient en permanence une veille technologique sur son stockage massif de données et sur ses outils d'intermédiation.
L'équipe de recherche entretient un contact permanent avec les ateliers déplacés sur plusieurs sites d'observation et se réunit régulièrement pour évaluer la nature et la qualité des investigations du laboratoire.

modérateur du projet - Pascal Broccolichi équipe de recherche Saison 2001-2002 Eddy Serradj - Pierre-Jean Pommet -
El Hadji Nar Ngom Saison 2002-2003 David Bois - Faissal Boukaddour - Julien Laborde / médiateur de l'équipe - Eddy Serradj.
Le récepteur VLF Kr 06 mis au point par l'équipe du LECSonic, enregistre sur des fréquences extrêmement basses (150 Hz environ), l'agitation cosmique émise par certains objets célestes.
Son balayage d'observation capte 3 catégories de signaux variables : les signaux transitoires - erratiques - périodiques. Le Kr 06 permet aussi d'écouter à partir de filtres band pass, les émissions radio du spectre solaire inférieures à 10 Khz. Les occurrences des vents solaires et des orages électromagnétiques sont repérées en plusieurs catégories :
SPHÉRICS - TWEEKS - WHISTLERS - CHORUS - ALPHAS

ORDRE DES SYSTÈMES COMPLEXES
Ce thème de recherche est ciblé sur l'étude des différents types de mises en ordre dans des systèmes complexes.
Nous les regroupons par sections, chacune consacrée à la propagation des ondes sphériques, plates et quelconques.
Un très grand nombre d'observations sont nécessaires pour résoudre certains problèmes, tout particulièrement dans le domaine des ondes radio-sources interstellaires pour lesquelles il existe encore peu d'échantillons répertoriés.
Aujourd'hui nous orientons nos travaux vers des fréquences d'ondes ténues inférieures à 100 Hz.
La seule méthode d'approche fiable que nous envisageons a nécessité la construction du LTr07 (récepteur Ultra Basses Fréquences), encore plus précis que le Pitcher Kr 06.
Pour pouvoir analyser avec ce nouvel équipement les causes de l'effet PIT sur la haute atmosphère, il nous faut d'avantage connaître les phénomènes qui conduisent les ondes radio-sources jusqu'à nous et l'ensemble des évolutions majeures au cours de leur déplacement. L'évaluation rapide de la captation des ondes électromagnétiques aussi bien du point de vue instrumental que du point de vue des connaissances de nos observations, nous permet d'affiner l'interprétation des éléments prélevés.

Les dernières avancées importantes de nos travaux sur les Zones Audio Transitoires, sont dues enfin aux prélèvements insolites que nous avons effectué grâce à ces deux capteurs mais au sein de ce vaste programme de construction lancé en 2001, nous devons le succès de ces études à la parfaite maîtrise de deux environnements de mesure, le LAFOTS 2.0 et le Tube à bruit.