documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Frédéric CLAVÈRE 

Le tunnel des mille signes
Tunnel rue Bénédit - rue Jobin

Quartier Belle de mai Marseille

ANNÉE en cours

COMMANDITAIRE Système Friche Théatre - Friche la Belle de mai - Marseille.
Dans le cadre du Programme Quartiers Créatifs.
Coproduction : Marseille-Provence 2013

ŒUVRE

© Fréderic Clavère, prévisualisation de la proposition artistique.

A partir de son travail iconographique qui mixe très souvent signes, symboles, images indexées à l'histoire aussi bien que ceux de la bande dessinée, le graffiti, tatouages, logos tribaux, l'artiste Frédéric Clavère propose d'installer un ensemble de panneaux peints, à la manière d'une caverne de hiéroglyphes d'un genre nouveau. Une mosaïque de pictogrammes issus de son imaginaire et de celui des habitants ou usagers du quartier.

Caractéristiques techniques :
L'installation sera constituée d'un ensemble de panneaux métalliques galvanisés (environ 450 de diamètre 80 cm) plus ou moins sur le modèle des panneaux de signalisation routière. Cet ensemble se subdivisera en plusieurs formes : le disque, le carré, le rectangle, l'octogone, l'écu, la bulle B.D., la bulle de pensée.
La fabrication des panneaux bruts sera confiée à une entreprise experte : découpe laser en acier galvanisé épaisseur 2mm avec 2U de fixation sur toute la longueur sertis au dos.
L'ensemble des panneaux seront disposés suivant une rythmique
© Frederic Clavère, prévisualisation de la proposition artistique.

Contexte de la proposition
Le tunnel Benedit-Jobin est un des principaux axes de circulation qui relient le centre ville de Marseille à la Fiche Belle de Mai. Il est très fréquenté par les riverains et plus largement par le public en voiture ou à pied voir en skate du fait des activités et des manifestations proposées à la Friche mais aussi des écoles primaires et du centre de formation SNCF.
Ce tunnel présente une partie courbe côté Bénédit et une partie droite côté Jobin, dans son état actuel est plutôt sombre avec un éclairage à dominante jaune réglé pour la circulation automobile. Le niveau d'encrassement est très important, on distingue à peine la qualité des matériaux (acier, béton, briques, carreaux) ce qui contribue sans doute à accentuer le caractère anxiogène de cette espace de transition ; principale plaintes des piétons - le sentiment d'insécurité.


"On peut considérer que le tunnel est le premier ouvrage d'art, à la fois trait d'union et porte d'accueil du public à la Friche. A ce titre je souhaite lui donner un caractère emblématique révélant d'une certaine manière, symbolique, allusive, humoristique la diversité des activités périphériques au tunnel mais aussi agitateur des milliers de pensées qui peuvent animer les passants. C'est donc un répertoire certes non exhaustif mais très étendu et surtout le plus varié possible quant aux images, aux signes, aux symboles, qui va déterminer la spécificité du projet."


"A partir de mon travail iconographique qui mixe très souvent signes, symboles, images indexées à l'histoire, l'art, les mythologies, l'alchimie, l'héraldique, les sciences naturelles aussi bien que des référents dit de basse culture comme la bande dessinée, l'onomatopée, le graffiti, tatouages, logos, signes tribaux, parodie, détournement etc.; je développerai une banque d'images avec des familles, des déclinaisons mais le principe restera celui de l'unicité de chaque élément afin de donner une impression de grande diversité et d'éclectisme. Un des objectif étant qu'à chaque passage on puisse toujours découvrir un nouveau panneau et constituer son propre récit."

Frédéric Clavère.

L'artiste assure la maîtrise artistique et plastique de l'ensemble iconographique.La collecte des éléments se fera dans le cadre d'un travail de médiation mené en collaboration avec Sextant & + Producteur délégué.
Le programme Quartiers Créatifs installe des artistes en résidence au coeur de certains quartiers en rénovation urbaine sur tout le territoire de la Capitale.

Prévu pour mars 2013