documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Dalila MAHDJOUB 

Voir les événements passés.

le lieu de la vie à soi

Exposition individuelle
Du 13/12/2022 au 13/12/2022 à Marseille


Dans le cadre du dispositif de la DRAC PACA intitulé « Rouvrir le monde » posant notamment le cadre d’un partenariat entre La compagnie – Lieu de création et le CADA HPF [Centre d'Accueil de Demandeurs d'Asile - Hospitalité Pour les Femmes], j’ai proposé un atelier argile blanche autour de « La lettre et du mot » ouvert en continu à toutes les personnes hébergées par HPF ; jeunes mineurs, femmes et enfants [CADA, CHRS et MECS]. Cette résidence - atelier s’est déroulée en juillet 2022 dans le jardin. Celui-ci est discrètement situé à l’arrière de cet édifice, dont la construction a été financée par Etienne Zafiropulo en 1889 - négociant marseillais d’origine grecque – en vue d’y accueillir l’Œuvre de l’hospitalité des femmes fondée en 1885, à l’initiative de François Massabo, qui quelques années auparavant a fondé un lieu d’accueil équivalent pour les hommes.
La direction d’HPF ayant, dès notre première rencontre, souhaité garder une trace sur l’un de leur mur – souhait que j’ai aussitôt partagé – l’idée d’une représentation d’un monde fracturé a progressivement émergée.

Kasper : Que signifie le mot maison pour toi ?
Amin : Maison… c’est un endroit où je me sens en sécurité. C’est un endroit où je peux rester et que je ne suis pas contraint de quitter. C’est pas quelque chose de temporaire…

Ce passage est extrait de FLEE, le long métrage réalisé par Jonas Poher Rasmussen [Danemark, 2020].

Ce qui, progressivement, apparaissait au fil de l’atelier-résidence, par rapport à cette notion du chez-soi qui traverse également mon travail, c’est l’idée que lorsque ce lieu de la vie à soi vient à manquer, la vulnérabilité s’installe en fragilisant les vies, les laissant en proie à toute forme d’angoisse et de violence.

Le lieu de la vie à soi a été réalisé avec de l’argile blanche (Lettres), du béton, de la résine, de l’encre de chine et du pigment or. Il s’agit d’un disque fracturé en 26 fragments. Le diamètre du cercle étant d’environ 1,10 m et l’épaisseur de 2 cm. Cette pièce est réalisée avec 32 Kg de béton. L’association HPF a proposé l’un de ses murs pour accueillir cette pièce fragmentée de manière permanente. Le mur d’une épaisseur de 60 cm est en pierre et chaux, il a 140 ans.

Lieu : H.P.F. [Hospitalité Pour les Femmes : CADA, CHRS, MECS]
https://www.hpf.asso.fr/cada