documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Dorota BUCZKOWSKA 

Circulation, Zak Gallery, Berlin, 2007

Circulation

Transfusion

Aorte

Dessins - gravures

Animations

Vidéo

Circulation

La démarche artistique de Dorota Buczkowska reste en relation directe avec la notion de la circulation. Elle implique non seulement le déplacement physique dans l’espace, mais reflète aussi le système organique d’une transmission des liquides dans le corps.
Les sculptures, installations, vidéos, photographies et dessins de cette artiste investissent les éléments formels d’un vocabulaire personnel, issu d’un parallèle entre les mécanismes d’organisation du corps et ceux de la société.
Le corps mis en scène dans les travaux de Dorota Buczkowska est représenté dans les situations ambiguës de moments de transition: entre l’enfance et l’adolescence dans la vidéo Grenade où la découverte d’un fruit exotique par une jeune fille symbolise un rite d‘initiation ; entre le masculin et le féminin dans l’installation Chasse aux anges dans laquelle l’ange asexué est soumis à une chasse réglementée par des instructions entomologiques, ou encore entre la naissance et la disparition dans l’installation Birthday, qui associe les petites sculptures d’embryons humains en chocolat à une forme cachée à l’intérieur d’un gigantesque sac en plastique rose.
Dans ces diverses représentations du corps, l’artiste pointe une conception de la structure sociale, dans laquelle le diktat des apparences et de la consommation excessive se substitue à toute autre dynamique de transformation.

Le discours critique sur la place de l’homme au sein du réseau des relations sociales se matérialise également dans la récente série des dessins – gravures, dans laquelle l’artiste transforme l’organisation interne du corps en une construction architecturale. Ses parties “organiques” deviennent des éléments d’aménagements sanitaires, des tuyauteries, des conduits, des robinets qui définissent l’ensemble de l’édifice et indiquent son usage.
Ce lien entre l’espace architectural et le corps évoque également le réseau d’alimentation d’une ville. Une corrélation similaire apparaît déjà dans le projet Cicatrices de 2002, qui présente l’image superposée d’un réseau routier avec la structure de la peau.
C’est aussi le principe d’installation d'Aorte de 2OO3, qui associe les différentes parties du lieu de l’exposition au moyen d’un tuyau en pvc rouge. Imitant la forme d’une aorte, il symbolise la coordination des fonctions vitales de l’organisme.

Le projet d‘installation Labyrinthe propose quant à lui, une circulation réelle dans l’espace. En référence à l’aménagement des jardins de la Renaissance, ce labyrinthe suggère un parcours initiatique dans un monde redessiné, réinventé. Pourtant, réalisé en grillage métallique, il procure un malaise lié à l’enfermement dans un piège dont l’austérité rends le cadre environnant inaccessible.
La circulation évoque ici non seulement une démarche importante pour la découverte de soi dans une relation avec le monde, elle en devient indispensable.

Anna Olszewska, 2004