documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Julien BLAINE 

Evidemment ce serait plus pertinent, plus exemplaire, si j’étais Christofer Wool, Peter Doig, Damien Hirst, Richard Prince, Anselm Kiefer, Adrian Ghenie, Marc Grotjhan, Rudolf Stingel, Zeng Fanzhi, Yoshitomo Nara, Jeff Koons, Ai Weiwei, Bansky…
Si j’étais un artiste issu de l’impérialisme américain made in United State of America ou asiatique made in République Populaire de Chine !
Je ne suis que Blaine, Julien Blaine, et je ne suis pas dans le marché de l’art à part quelques rares collections italiennes, suisses, floridiens et françaises que je puis compter sur les doigts de mes 2 pieds.
Le but de cette exposition :
Le Grand dépotoir = Bon débarras !
est donc le suivant :
Montrer tout ce qui me reste dans mes ateliers :
Absolument tout !

Les choses seront déposés dans les pièces et sur les cimaises de l’expo de ci de là à l’emporte-pièce (le mot composé est doublement juste).
L’exposition durera 3 mois, durant ces mois le public pourra venir choisir les œuvres qu’il désire emporter gratuitement et qu’il emmènera aussitôt après son choix.
Et à la fin, le mois étant écoulé, ce qui reste de l’expo composera un beau feu de joie à moins que tel musée les récupère dans ses réserves… ! Et je ne produirai plus que du texte dans des livres ou des revues.
Plus aucune toile, dessin, sculpture, installation, plus rien pour les collectionneurs, les galeries et les musées.
Et pas loin de passer au stade octogénaire, je cesserai aussi de me produire en chair et en os et en public.

Julien Blaine, avril 2019

 
 
 
 
 
 
Le grand dépotoir 2020
Friche belle de mai, Marseille
Photographies Joseph Poitevin
 

À la fin ce fut razzia,
En 1h de temps, à la réouverture le 17 juin entre 14h et 15h, 350 pièces ont été emportées…

D’un côte Bansky :
Devolved Parliament : le « Parlement des singes » est un tableau de 2009.
Il représente des parlementaires à la Chambre des communes du Royaume-Uni avec des chimpanzés à la place des parlementaires. Un Daumier ou autre caricaturiste du XIXe siècle d’un intérêt quelconque très grand format, estimée à un peu plus de 2 millions d'euros, la toile a été vendue en octobre 2019 à Londres lors d'une vente aux enchères par Sotheby's à 11,1 millions d’euros.
La Vidéo tourne en boucle à l’entrée de l’expo.
Les spéculateurs noblement auto intitulés collectionneurs ne savent pas que le XXIe siècle a commencé depuis 20 ans. Une toile de format grande et de qualité nulle : zéro sans aucune circonstance atténuante. Mais vendue plus de 11 millions d’€ !
Un artiste de rue dit-on (dit-on et se dit-il), un artiste de Sotheby dis-je et d’autres dit-on !

De l’autre Le Grand Dépotoir de Julien Blaine
Tout est à 0 €.
À l’heure de l’ouverture 14h le 17 juin 2020 et contre toute attente, en tout cas la mienne : une razzia, une invasion, un pillage, une rafle...
Puis vers 16h le calme revint.
Plus de razzia.
Plus de pillage !
Des promeneurs tranquilles quoique toujours acquéreurs…

350 pièces parties le 17 juin entre 14h &15h
Moins d’une heure !
Mais le don continue ou continu...

 
Finalement : 1131 Pièces offertes !
Le 9 juillet il ne restait que quelques SpermatoZoos ! Une trentaine.
Dans cette basse vallée les cirques ne cessent de venir nous visiter et vice-versa !
Ainsi j’ai « produit » autour de 400 SpermatoZoos !
Le 8 aout 2020 il ne restait q’une pièce
Le 9 août : zéro (0) !

Quelques liens :
www.enrevenantdelexpo.com (partie 1)
www.enrevenantdelexpo.com (partie 2)
https://poezibao.typepad.com/poezibao
www.linsatiable.org

 
 
Voir aussi le texte Pour finir avec des œuvres d'art - MARCHÉ ET LA DYNAMIQUE DE LA DISPARITION - La grande décharge de Julien Blaine - Le Grand Dépotoir par Giovanni Fontana
 
Versione italiana Per farla finita con le opere d’arte - MERCATO E DINAMICA DELLA SPARIZIONE - La grande discarica di Julien Blaine di Giovanni Fontana
 
Retour