documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Christian VIALARD 

New Camp est le projet que je mène depuis 2001 et qui sert de cadre à une critique de notre société, une réflexion sur les interactions complexes que nous entretenons avec le territoire urbain et ses avatars fictionnels. Il ne s'agit pas d'un cadre de recherche classique ou les résultats sont directement le produit d'une méthode identifiée mais plutôt d'une forme expérimentale ou la méthode est ré-inventée.
Cette forme permet de créer les conditions d'apparition de sens en ne limitant pas les sources d'inspiration (art, design, architecture, cinéma, musique), les propositions plastiques peuvent côtoyer des pièces sonores et musicales, des textes ou des vidéos, l'idée étant de maintenir la forme ouverte et interrogeable.
Une attitude esthétique sûrement.
Dans ce projet j'accorde aussi un intérêt particulier aux formes du modernisme dans tout les domaines comme étant un moment crucial d'une re-définition de la place de l'humain dans la société. Une utopie qui a façonné notre mode de vie contemporain, jeté les bases d'une re-fondation des genres et qui reste encore le pivot référentiel et inamovible des recherches actuelles.

New Camp fait explicitement référence au «camp», notion développé par Susan Sontag en 1964 dans un article (Notes on Camp) ou elle définit une culture inspirée par la mouvance homosexuelle. Sa définition est en fait
un ensemble de définitions, elle y fait l'éloge d'une nouvelle sensibilité urbaine apolitique dont l'accent est mis, comme chez Warhol par exemple, sur la vénération du style, l'exagération théâtrale, l'artifice et le mauvais goût. «So bad it's good».

Une de mes autres références pour New Camp est Giorgio Agamben. En effet il développe la thèse philosophique que dans nos sociétés l'état d'exception tend à devenir indiscernable de la situation normale.
Le camp par la suspension et l'éradication de tout statut politique de ses habitants les réduits à la vie nue. On se retrouve donc dans la situation ou le pouvoir n'a en face de lui que la vie biologique pure sans possibilité de médiation. Il soutient aussi que «le paradigme politique de l'Occident n'est plus la cité, mais le camp de concentration, et que nous sommes passés d'Athènes à Auschwitz» .« Le camp est l'espace qui s'ouvre quand l'état d'exception commence à devenir la règle»
Je m'appuie sur des références dont on pourrait faire une liste non exhaustive : Notes on Camp (Susan Sontag), Moyens sans fins (Giorgio Agamben), Crash, L'île de béton, IGH (Ballard), Empire (Hardt/Negri), The Residents, Suicide, Sun Ra, Brian Eno, Drexiya, Endless Summer, Fahrenheit 451, Soylent Green, Death Race 2000, Cannon- ball, La Nuit des Morts Vivants, etc...

New Camp a irrigué mon travail depuis l'écriture de ce texte, j'ai produit des installations (Les Voleurs, Shock Corridor, Digital Campfire 1 et 2, No Stop Room, Fly, Braseros, King Kong Dreams, Iles, Blinky Blitz, Shake, Vermillon Sands) des séries de peintures (Just Bi, Ok Chérie), des objets, des céramiques, concerts, ciné-concert (Night of the living Dead) et des albums (Greetings from Nowhere Land, Neukalm).

Je ne fais pas systématiquement apparaître New Camp lors des expositions auxquelles je suis invité. Les stratégies d'anonymat et de clandestinité peuvent être utiles à New Camp .

Christian Vialard


Techniques et matériaux


son
musique
installation
sculpture
peinture
dessin
impression
video- son
installation
sculpture
peinture
dessin
impression
vidéo