documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Laurent PERBOS 

J.O.
1% artistique Maison de quartier de Mazargues

1 boulevard Dallest. 13009 Marseille Marseille

ANNÉE 2006

COMMANDITAIRE Ville de Marseille. Direction Générale de l'Architecture et des Bâtiments Communaux.

MONTANT DU 1% 18 000 euros

MAÎTRE D'ŒUVRE Architectes Patrick Salvini - Michel Guien
5A, rue du Chalet. 13008 Marseille
Tél : 04.91.53.53.75. Fax : 04.91.37.23.97

ŒUVRE

© Laurent Perbos

Caractéristiques techniques
Piste d'athlétisme
6 couloirs de 1,20 m de large.
Bandes blanches de 5 cm de large
A l'intérieur du bâtiment, une seule et même couleur (monochrome) pour l'ensemble de la superficie du sol qui recevra la piste d'athlétisme (bandes blanches) La couleur de la piste est identique à celle du sol. De même pour l'extérieur.
Les couleurs des revêtements extérieur et intérieur devront être identiques.

Note d'intention de l'artiste :

L'infantilisation de notre société occidentale se développe par la consommation de produits toujours plus ludiques, d'où la confrontation permanente à de nouveaux espaces de jeux (consoles, téléphones portables, ordinateurs de bord de voitures, etc.)

Ce consumérisme excessif nous pousse à explorer sans cesse de nouveaux moyens de divertissement au détriment de jeux déjà existants. Nous recherchons de plus en plus d'espaces ludiques à consommer rapidement et dont les règles se redéfinissent sans cesse.

Dans ma pratique, j'opère une récupération des jeux ou des jouets déjà existants, comme les tables de ping-pong par exemple, dont je détourne les codes. Le spectateur se voit proposer des jeux, a priori bien définis qui, à un moment donné, s'éloignent de leurs buts, transgressent leurs règles et proposent une autre réflexion sur les notions d'échec et de réussite, de compétitivité et de concurrence, de divertissement ou de travail.

Mon intention est de réaliser un espace de jeu, une oeuvre comme terrain d'échange autant physique qu'intellectuel.

L'idée consiste à 'intégrer' une piste d'athlétisme à l'architecture de la Maison de Quartier de Mazargues. Ce projet joue sur l'interaction de deux espaces, celui de l'architecture d'un bâtiment et celui d'une aire de jeu.
L'utilisation de ces signes connus qui se court-circuitent entre eux, construit un langage particulier, fondé sur un jeu d'image : la poésie.

Au-delà des choix esthétiques, la piste d'athlétisme est un espace de jeu facilement identifiable qui permet au spectateur d'entrer physiquement dans l'oeuvre. Sa forme familière lui permet également d'en comprendre immédiatement le sens. C'est un signe simple et connu qui le projette directement dans une situation surréaliste.

La piste d'athlétisme dont les frontières sont les lignes blanches qui délimitent l'espace de ce jeu, s'apparente à une forme picturale aux codes plus au moins distincts. Un tableau abstrait intégré dans l'architecture du lieu.


Nature de l'oeuvre et fondements de son concept : L'abstraction picturale des aires de sports.

L'aspect très géométrique des tracés des aires de sport, dont les lignes définissent des zones à partir desquelles les règles peuvent être appliquées et le jeu pratiqué, s'apparente à une certaine peinture dite « Néo-géo* ». Cette peinture se caractérise par des formes géométriques de couleurs qui se superposent. Piet Mondrian en est l'un des précurseurs.

Certaines caractéristiques de cette peinture abstraite se retrouvent dans la composition des aires de sport.

Ce qui m'intéresse c'est de conjuguer ces deux sources, celle des tracés des aires de sport et celle d'une certaine abstraction picturale, en une seule et même oeuvre.
Un tableau abstrait à l'échelle du lieu.

Ce tableau abstrait aux dimensions d'une aire de sport, place le spectateur à l'intérieur de l'oeuvre. Il est comme englobé physiquement par le tableau.


La piste d'athlétisme : un choix qui répond aux contraintes

Face à la diversité des aires de sport, mon choix c'est tout naturellement porté vers la piste d'athlétisme car elle n'est dotée d'aucun accessoire qui vient entraver la vision picturale qu'offre le tracé des lignes du terrain et elle répond en tout point aux contraintes du 1%. Elle respecte les normes de sécurité, de déambulation, etc. De plus, les matériaux employés dans le revêtement des pistes d'athlétisme correspondent à ceux utilisés pour le sol de la cour.

Il conviendra de sélectionner une caractéristique singulière de la piste d'athlétisme, qui une fois intégrée à l'architecture de la maison de quartier de Mazargues, projettera le visiteur dans une situation surréaliste, entre fiction et réalité.

* Néo-géo : abréviation de Néo-géométrique. Courant artistique du début des années 1980 dont la spécificité des oeuvres utilisent des objets domestiques tout en se référant explicitement à des styles géométriques.
© Laurent Perbos