documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Érik SAMAKH 

 
 
 

Au fond du bois ou gardiens de sommeil 2008-2016
Installation, musée de la chasse et de la nature, Paris, 2016

Aujourd'hui sous la forme de 4 totems sonores, l'installation « Au fond du bois » se transforme et mute depuis ma résidence au Cameroun en 2008 dans le massif, Makalaya, une forêt quasi primaire.
La forme usinée du bois est toujours le vecteur sonore du milieu forestier.
L'épicéa utilisé vient du nord de l'Italie et a été choisi pour la qualité de sa transmission des sons. En italien Abete rosso di risonanza était l'essence de bois sélectionnée par Antonio Stradivari pour réaliser les tables des violons ou violoncelles.
La forme des « totems » résulte des techniques de séchages toujours utilisées pour préparer le bois dédié aux instruments de musique.
Les sons parfaitement transmis par les fibres du bois semblent sortir de nulle part et donnent l'impression que l'objet est creux.
C'est sous le nom de « gardien de sommeil » que le premier totem a été montré à la galerie GAM de la rue Bonaparte à Paris.


Today in the form of 4 totems sound, the installation "Au fond du bois" is transformed and moved from my residence in Cameroon in 2008 in the massif, Makalaya, a quasi primary forest.
The machined form of wood is always the sound vector of the forest environment.
The spruce used comes from the north of Italy and was chosen for the quality of its transmission of sounds. In Italian Abete rosso di risonanza was the essence of wood selected by Antonio Stradivari to make the tables of violins or cellos.
The form of "totems" results from the drying techniques always used to prepare the wood dedicated to musical instruments.
The sounds perfectly transmitted by the wood fibers seem to come out of nowhere and give the impression that the object is hollow.
It was under the name of "sleep guard" that the first totem was shown at the GAM gallery of the Rue Bonaparte in Paris.

 
Retour