documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Véronique RIZZO 

Dans mon cas, l'activité picturale est liée avant tout à la conception d'images.
Je conçois ces images grâce à l'outil informatique, je dessine mes projets à l'ordinateur à l'aide de logiciels de 2 et 3 dimensions.
J'ai plusieurs moyens de réaliser : le tableau, les procédés d'impressions industrielles et le mur.
Le tableau est maintenant réservé à des séries ponctuelles, je l'utilise comme avant-projet des espaces plus vastes. Il est particulièrement destiné à l'espace intime, il a une qualité d'objet.
L'imprimerie offset me permet de donner un rendu au dessin informatique qui donne l'occasion à des éditions de multiples. Il est la trace et la démonstration des recherches sur les séries développées, il est aussi un moyen de diffusion du travail.
L'installation picturale in situ est en quelque sorte la spectacularité du travail, ce que je veux montrer en lieu d'exposition. Une grande échelle me permet de réaliser pleinement le sens de mon travail sur l'image.
Ma position stylistique est un "mix" de la peinture historique, abstraite-géométrique,et d'une culture populaire et urbaine. J'essaie de trouver un lieu synthétique par lequel ces traditions se rejoignent et forment une nouvelle identité. Je travaille sur la fascination, la charge émotionnelle liée aux images, leur puissance de projection et d'introjection, leur capacité d'être un miroir de la conscience. Je les utilise comme un langage, un appareil sémantique, une nouvelle syntaxe. Les série sont des tentatives diverses de propos, éthiques, métaphysiques, politiques, existentiels. D'autres images sont plus formelles, plus abstraites, concentrées sur la recherche de l'effet conjugué des formes géométriques et d'un chromatisme bizarre, à représenter et à faire vivre, une sensation physique et dynamique de l'espace.
Mon travail s'oriente donc de plus en plus vers une recherche plastique de la représentation d'espaces ambigus et hallucinatoires qui agissent comme révélateurs d'une relation psycho-sensorielle de la conscience à la spatialité, à l'image comme espace environnemental.

Véronique Rizzo, 2000



In my case, pictorial activity is first linked to the conception of images.
I conceive these images with the help of the computer. I draw my projects using 2-D and 3-D programs.
I dispose of several means to execute them : painting, industrial printing techniques, and the wall. The painting is now reserved for punctual series. I use it as a preliminary project for works in larger spaces. It is especially destined for intimate spaces, it has the quality of an object.
Offset printing allows me to produce editions from the computer drawing. It is the trace and the demonstration of research from the developed series. It's also a way of distributing the work. The site-specific pictorial installation is in a sense the spectacular element of the work, what I wish to show in exhibition spaces. Large-scale allows me to fully actualize the meaning of my work on the image. My stylistic position is a "mix" of historical painting, abstract-geometric, and popular and urban culture. I try to find a synthetic link by which these traditions can merge and form a new identity. I work on fascination, the emotional charge linked to images, their power of projection and introjection, their capacity to mirror conscience. I use them as a language, a semantic tool, a new syntax. The series are various attempts at ethical, metaphysical, political, and existential propositions. Other images are more formal, more abstract, concentrated on the research of the effect combined with geometric forms and weird chromatics, to represent and to allow one to live a physical and dynamic sensation of space. My work thus orients itself increasingly towards an artistic search for the representation of hallucinatory and ambiguous spaces acting to reveal a psycho-sensorial relation of conscience to spatiality, to the image as environmental space.
Véronique Rizzo, 2000
Fermer la fenêtre / Close window