documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Sandrine RAQUIN 

L’installation Quatre façons de se rendre d’un point à un autre explore les différentes manières de faire un même trajet dans une ville. L’itinéraire est très banal et, cela a son importance, n’exprime en soi aucune perspective.
Tout l’intérêt des parcours va se rapporter aux “moments” de circulation. L’idée n’est plus d’aller d’un point à un autre, mais, finalement, d’être dans le déplacement. Ces moments d’une extrême fluidité, forment des situations instables, impossibles à décrire. C’est donc en les parcourant un grand nombre de fois, et en analysant les variations des paramètres d’une manière statistique que va se dégager une représentation possible des états de circulation.
S. R.

The installation work Quatre façons de se rendre d’un point à un autre (Four ways to get from one point to another) explores the different ways to execute the same trajectory in town. It’s important to note that the itinerary is very ordinary and in itself has no bearing. All the interest of the “trajectory” will focus on the moments of circulation.. The idea is no longer to go from one point to the next but finally to be in the shift. These moments of extreme fluidity form unstable situations, impossible to describe. It’s thus by using them countless times, and by analyzing the variations of the parameters in a statistical manner that a possible representatioon of states of circulation appears.

Quatre façons de se rendre d’un point à un autre 1998
Gouache et encre sur film polyester, tables, fiches, tabourets, dimensions variables
Vue de l’exposition Quality Street, Astérides, Galerie de la Friche, Marseille
Photographies Jean-Christophe Lett
Four ways to get from one point to another 1998
Gouache and ink on polyester film, tables, file cards, stools, dimensions variable
Exhibition views of Quality Street, Astérides, the Friche Belle de Mai gallery, Marseilles