documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Carole MONTERRAIN 

Il s’agit de 13 photographies de personnes vivant dans les rues de Nice. Cinq de ces photographies ont été éditées en cartes postales, que l’installation présente, confrontées à des vues touristiques de la ville, dans un portant mural.
La moitié des cartes postales, tirées chacune à 500 exemplaires, est revenue aux personnes photographiées. Un quart en a été distribué à des associations s’occupant des SDF (Emmaüs, Armée du Salut, Association Dialogue, …)
Ce travail s’inscrit ainsi dans le champ social, la carte postale permettant aux «modèles» une ré-appropriation de leur image. Par ailleurs, si une carte postale est donnée par un SDF contre la traditionnelle aumône de quelques francs, c’est le rapport habituel du solliciteur au passant qui se trouve modifié. De l’argent contre une image, il y a bien là le germe d’un réel échange, où l’artiste intervient en imposant sa vision, disant au «spectateur» c’est ainsi que je vois cet homme, (cette femme) «mais surtout» il, (elle) appartient à la communauté humaine, avec son prénom, son chien et son histoire.
C. M.


Thirteen photographs of people living in Nice. Five of these photos were edited as postcards, presented in the installation, side by side in a wall rack with touristic views of the city, in a wall-mounted rack.
Half of the postcards (500 copies each) were sent back to the people photographed. A quarter were distributed to associations working with the homeless (Emmaus, Salvation Army, Association Dialogue...)
This work thus inscribes itself in the social field, the postcards allowing the “models” to reappropriate their image. Besides, if the homeless person offers a postcard in exchange for the traditional spare change, the usual relation between solicitor and passerby is altered. Money in exchange for an image, there lies the seed of a real exchange, where the artist intervenes, imposing his vision and saying to the spectator, “that’s how I see this man (this woman), “but above all” he(she) belongs to the human community, with his (her) first name, his (her) dog, and his (her) story.
C. M.

Souvenir de Nice 1996
Portant mural métallique de 62,7 x 34,8 cm, avec la série des cinq cartes postales éditées et quatre vues touristiques de la ville de Nice de 10 x 15 cm
Installation exécutée en cinq exemplaires
Photographie Carole Monterrain

Souvenir of Nice
Metal wall rack measuring 62,7 x 34,8 cm, with the series of five edited postcards and four touristic views of the city of Nice measuring 10 x 15 cm
Installation executed in five copies