documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Carole MONTERRAIN 

Nous nous trouvons, actuellement, dans une société capitaliste liée à des besoins très fort en consommation. Toute propagande autour d’un produit est plus réelle que le réel lui-même, provocant ainsi sur l’homme une transformation en un objet dépourvu de sens. Ainsi le corps de la femme est exploré de manière exhaustive pour toutes sortes de campagnes publicitaires. Véritable chair à canon de campagnes sans scrupules ni décence, où l’on confond l’érotisme avec la perversion. Le corps féminin employé à des fins de consommation le réduit en objet, le rendant ainsi totalement dépendant de l’homme (voir l’article d’Ignacio Ramonet dans le Monde Diplomatique, février 2001). Dans cette réduction à sa simple nature physique, la femme perd toute humanité. L’objet de consommation appétissant se transforme vite en un objet perverti.

Prises de Vue : Anne Loubet, Valérie Canton, Serge Le Squer, Nicolas Tardy, Christian Nicosia, Nicolas Martin
Photographie : Anne Loubet
Performance: Carole Monterrain
Conformation : Nicolas Martin
Carole Monterrain

Tableau (X) 2001
Extraits vidéo et détail de l'affiche peinte après intervention
Vidéo performance de 12’31’’ février à mai, Marseille/Menton 2001

Voir un extrait de la vidéo