documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Carole MONTERRAIN 

Vues de l'exposition Louyétu ?, Galerie Où, Marseille
Photographie Carole Monterrain

La Relève 2002
Photographie couleur, 120 x 80 cm
Édition de 9
La tunique à manche courte et moulante, dévoile le galbe d’un sein. La position du corps, poing sur la hanche est une attitude autoritaire. Des poils émergent sous les aisselles symboles de virilité chez l’homme - selon une expression figurée très ancienne : « Plus il est poilu, plus il est couillu » alors que la pilosité chez la femme nous renvoie une image du corps trop naturelle. L’épilation nous rendrait-elle de façon illusoire le schéma corporel de notre petite enfance ? « La notion de beauté est liée à la juvénilité, écrit France Borel. [...] Le social [...] intervient pour gommer ce qui est trop humain afin de rendre le corps plus abstrait, moins présent biologiquement, comme si l’obscénité n’était rien d’autre qu’une trop forte présence, un excès de corps ».
encore un schéma culturel pouvant être visité.

Jeu de stratégie 2002
Photographie couleur, 120 x 80 cm
Édition de 9
Le ventre enceinte représente une planète, des soldats de couleur différente et en plastique y sont collés. Un jeu d’enfant sur une femme enceinte. La femme porte dans cette photographie deux générations. La première présente est figurée par les soldats placés et près à guerroyer, la deuxième dans son ventre reste à venir. Les premiers ont comme champ de bataille le ventre rond qui crée la vie et participe à la mort. Devenant ainsi créatrice de fruits qui auront comme connaissance sur la vie, de tuer la leur et celle des autres.

Voir la suite