documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Pascale MIJARES 

A la faveur du Zéphyr, 2017
200 x 100 x 70 cm
Bâtons de séchage en pins des Landes, cordes en chanvre, tresses en cuivre étamé, tresse en cuivre rouge, granite, couteau et fibre optique
Commande privée de la société de Salaisons pour le Hall de la SACOR Villefranche de Rouergue - Aveyron (12)

Matériaux simples, naturels et nobles dialoguent avec la fibre optique afin que l’œuvre réponde au mieux aux spécificités de l’entreprise. La sculpture opère comme signal. Elle confond les lectures symbolique et littérale des matériaux. La plupart des objets qui la composent sont récurrents dans mon travail. L’œuvre s’inspire de rites et coutumes populaires.
Les éléments ont été choisis pour figurer l’activité de l’entreprise à travers la nature, le paysage Aveyronnais, l’histoire des bastides et leurs caractéristiques.
Différentes cordes sont nouées entre elles de façon à n’en former qu’une. L’association de différentes matières, d’un panel d’objets, de différents motifs, le « métissage » ou « patchwork » caractérisent mon travail. Les différentes cordes assemblées revendiquent un intérêt pour « l’art de la débrouille ». 
La façon dont est ficelée la pierre rappelle immanquablement le saucisson bridé qui mature lentement dans son séchoir. Les professionnels, principaux usagers du hall de la société, reconnaissent les bâtons auxquels sont pendus les salaisons. Les éléments naturels font référence aux méthodes et recettes traditionnelles.
La pierre est unique. L’œuvre renvoie à l’aspect singulier de chaque charcuterie et non à l’insoupçonnable et inégalable beauté de la multiplicité des produits dans les ateliers de transformations.
Un nouveau cycle semble imminent. « La dernière feuille et déjà les bourgeons attendent le printemps »..
 
 
Retour