documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Pascale MIJARES 

Majoritairement issus de milieux ruraux les immigrés turcs n’ont jamais été en contact avec une culture ou une langue européenne avant leur émigration, ainsi les personnes d’une même famille ou d’un même village ont tendance à émigrer vers le même endroit. Par conséquent il y a des concentrations d’immigrés originaires de la même région dans certains pays européens.
A Berlin, 150 000 turcs vivent. La plupart n’ont pas ou peu de qualifications professionnelles, et occupent un emploi non qualifié et faiblement rémunéré. Il en résulte une marginalisation de la communauté turque sur le marché du travail. La forte concentration des populations a également favorisé une augmentation du nombre de petites entreprises dirigées par les Turcs, principalement des petits commerces. Le mode de vie communautaire est toujours dominant dans la communauté turque, entretenu par cette concentration géographique.

Entwurselt under den linden (déraciné sous les tilleuls) 2007
Canettes en métal, cure-dents, pique-brochettes, allumettes, grillage, bâtons de glace et mélangeurs trouvés dans la rue, flocage sur médium, shiloms, tiges aluminium, 120 x 450 x 160 cm
Réalisée en résidence à Berlin chez Visite ma tente, association S.M.P Marseille, dans le cadre d'une allocation de recherche et de séjour du Cnap, 2007

Entwurselt under den linden (Rootless under the linden-trees) 2007
Metal cans, toothpicks, skewers, matches, wire netting, ice cream sticks and stirrers found in the street, flocking on MDF (Medium Density Fiberboard), shiloms, aluminium rods, 120 x 450 x 160 cm
Made in residence in Berlin at ìvisite ma tente, SMP association, Marseilles, within the framework of a research and accomodation allowance from the Cnap, 2007.

Retour