documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Laurent MALONE 

LMX étape 2 Fond Régional d’Art Contemporain PACA, Marseille (janvier à avril 2001)
Dispositif mobile de présentation de projets

Crée en 1999 par Claire Dehove et Laurent Malone, LMX étape est un dispositif mobile de présentation et de diffusion de projets par étapes successives, indexées à chaque nouveau contexte. C‘est un processus de travail documenté selon un système d’archivage et montré à un instant t de son développement.
Ces projets sont issus de collaborations entre des artistes impliqués dans des disciplines artistiques différentes : arts visuels, architecture, design, musique, danse, multimédia... La mise en place de ce dispositif de production suppose un système de délégation à différents responsables de projets.
En lien avec un réseau d’associations, de structures, de créateurs et groupes d’artistes - au niveau local, national ou international - LMX privilégie la mobilité géographique ainsi que la réciprocité des échanges.

A l’issue de sa présentation officielle, le dispositif existe matériellement par la collection de ses archives répertoriées dans un index. Les archives sont un jeu de documents, de cassettes, de livres, d’objets dupliqués. Elles sont la réplique des objets constitutifs de l’étape du projet LMX. Aucun élément n’existe comme œuvre unique car il ne prend sens que dans sa relation aux autres objets dans le contexte de l’étape. Cette œuvre-étape constitue une entité autonome qui peut être acquise et présentée dans un nouveau contexte qui génèrera d’autres augmentations et d’autres relations.

Production : Laurent Malone
Conception : Claire Dehove et Laurent Malone
Scénographie : Claire Dehove
Index des archives : Accès Local
Agent d’art : Ghislain Mollet-Viéville

Le dispositif LMX étape a été créé pour développer des projets s’appuyant sur des collaborations et des échanges multiples selon une conception évolutive.
C’est un dispositif mobile. Il est présenté dans des géographies et des lieux différents. Cette mobilité implique à chaque fois une contextualisation de l’étape, c’est à dire l’établissement de liens avec le contexte local, les projets artistiques existants dans la ville.
C’est un processus de documentation. Les projets présentés sont soit déjà réalisés, soit en cours de réalisation, soit sous forme de projet papier ou maquette.
C’est un dispositif scénographique adaptable. La scénographie constitue un principe de mise en scène du visiteur et un principe de contextualisation (soit un espace et un temps précis). Le dispositif est constitué d’un mobilier, d’une signalétique, d’un matériel technique et d’un principe d’éclairage conçu par les artistes. Cette scénographie est conçu pour permettre l’appropriation du lieu , il construit un système de relations multiples entre les objets et les visiteurs.

LMX étape 1 Caisse des Dépôts et Consignations, galerie du 13 quai Voltaire, Paris
- présentation du dispositif de avril à mai 1999
LMX étape 2 Fond Régional d’Art Contemporain PACA, Marseille
- présentation du dispositif de janvier à avril 2001
LMX étape 3 Fond Régional d’Art Contemporain Pays de Loire, Nantes
Ecole des Beaux-Arts du Mans et de Nantes
- présentation du dispositif de mars à avril 2002







LMX étape 2 2001
Dispositif mobile de présentation de projets
Fond Régional d’Art Contemporain PACA, Marseille
Photographies Laurent Malone