documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Frédérique LAGNY 

Ordre et désordre - MANIFESTE #2
2014-2017 – Burkina Faso
Sérigraphies

À l’instar du monument de la Renaissance Africaine érigé au Sénégal en 2010 pour fêter le cinquantenaire des indépendances, les pays d’Afrique de l’Ouest ont développé un goût pour les monuments, le gigantisme, la statuaire d’influence nord-coréenne et l’architecture taïwanaise. Bamako, Dakar, Abidjan ou Ouagadougou se dotent tour à tour de monuments en référence à l’Histoire récente des Indépendances sur le continent africain et activent aux carrefours des villes les flambeaux de la Révolution et du Renouveau. Par l’archive photographique et l’écart de temporalité qu’elle induit, l’œuvre monumentale devient ainsi matériau d’histoire.

Avec Ordre et désordre je me suis attachée à restituer méthodiquement les différents moments historiques ou évènements qui ont marqué l’histoire du Burkina Faso de 1960 à 2015 et par là même conduit aux changements de régime. Devoir de mémoire, pardon, glorification de la femme ou du paysan, tout était là sous nos yeux enfoui sous la poussière des villes.


Cette installation s'articule à l'intérieur de la trilogie MANIFESTE.
Projet réalisé avec le soutien du Centre national des Arts plastiques, de Mécènes du Sud, de la Fondation Nationale pour les Artistes, de la Ville de Marseille, de la DRAC et de la Région PACA.

 
Voir les cartes postales et les affiches
 
Lire le texte de Paul-Emmanuel Odin
 
 
 
 
 
 
Vues de l'exposition L’Histoire n’attend pas, La Compagnie, Marseille, 2017
 
 

Voir aussi La dernière trompette

Et DJAMA MOUROUTI LA - La colère du peuple

Retour