documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Alexandra GUILLOT 

 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
   
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 
                 
 
Fragiles impressions

Se réveiller et constater le rêve, se dire qu’il n’est rien de plus et attendre le prochain pour vérifier une fois de plus si cette belle sensation ne pourrait pas être autre chose qu’une ombre fugitive que personne n’a vu sinon vous et qui, de ce fait, n’existe pas vraiment, n’a d’autre ascendant sur la réalité que celui que vous lui accordez. Voir une belle chose durant quelques secondes, minutes, toucher un bonheur et se réveiller sans savoir si vraiment c’était beau, si vraiment vous étiez heureux et attendre la prochaine fois pour savoir si c’est à ça que ressemble la beauté et le bonheur, qui n’existent que fugitifs, n’ayant d’autre ascendant sur la réalité que celui que vous leur accordez.

Être quelque part et savoir pertinemment que bientôt la sensation d’être là disparaîtra, désirer la retenir contre soi, désirer qu’elle vous transperce, vous laisse une cicatrice pour que jamais vraiment elle ne s’efface et le vouloir tellement fort que la pointe fragile de la sensation s’émiette avant de vous atteindre et repartir toujours frustré en quête d’une autre plus forte, une autre capable de vous prouver durablement sa réalité.

Anyway, il faut continuer, les fleuves coulent, quand bien même l’eau n’en change pas, prise dans son cycle.

 
Fragiles impressions
Accrochage

 
Retour