documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Badr EL HAMMAMI 

Thabrate 2010-2017
Vidéo, archives sonores, photographies
Vues d'exposition, Mahal Art Space, Tanger, Maroc, 2017
Video, sound archives, photographs
 

Le projet, THABRATE : mot qui viens de berbère est qui veux dire la lettre, est une correspondance par K7 magnétique entre Fadma et moi même pour reprendre une technique que nos parents utiliser pour communiquer avec leurs proches dans les années quatre vingt, entre leur pays de résidence (en l’occurrence la France pour notre cas) et la famille qui vivait au Maroc. nos parents qui étaient, pour un grand nombre, analphabètes ont eu la merveilleuse idée de s’emparer des moyens techniques existant dans cette période là - « la lettre magnétique où l’enregistrement de la voix sur support k7 » - afin d’échanger avec leur famille restée au pays le quotidien de leur vie en France, leur vision du monde mais aussi et surtout leur profonde nostalgie du pays était évoquée dans ces k7 avant la démocratisation du téléphone début des années 80.
Ce projet s’inscrit en ligne directe de la pratique d’oralité des populations du Maghreb, laquelle, confrontée au défi de la distance après les vagues d’immigrations des années cinquante et soixante en direction de la France.
La démarche est analogue, et nous avons voulu reproduire cette technique de communication en des conditions similaires, sans considération pour les possibilités démultipliées offertes trente ans plus tard. nous sommes ainsi livrés à une discussion par cassettes interposées (cinq au total), échangées par voie postale


The project, THABRATE : a word that comes from the Berber meaning “the letter”.  It is a correspondence done with a magnetic K7 between Fadma Kadourri and myself where we used a technique that our parents used to communicate with their relatives in the 1980s.  It was done between their country of residence (i.e. France in this case) and the family who lived in Morocco. Our parents, who were largely illiterate, had the wonderful idea of capturing through the technical means of this period the "magnetic letter or voice recording medium of the K7" - to make an exchange with their families who stayed in their home country.  They not only described their daily life in France, and their worldview, but also their deep homesickness was mentioned especiallally.  It was the power of the K7 before democratization of the telephone in the early 1980s.
Our approach is similar, and we wanted to replicate this technique of communication using similar conditions, regardless of the multiple possibilities offered thirty years later.  Thus we come to a discussion interposed upon cassettes (five in total), exchanged by mail.

 
Thabrate 2010-2017
Vidéo, archives sonores, photographies
Vues d'exposition, Galerie du théâtre de Privas, Espace d'art contemporain, Privas, France, 2016
Video, sound archives, photographs
 
 
Retour