documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Badr EL HAMMAMI 

Mémoire #2 2012
Vidéo noir et blanc, muette, 6 min

La vidéo Mémoire #2 montre une trentaine d'enfants dans la cour de récréation avec un miroir à la main, j'ai installé ma caméra sur pied et j'ai demandé aux enfants de se disposer dans la cour en bougeant leur main dans toutes les directions avec des mouvements lents et en dirigeant de temps à autres le reflet de la lumière ver la caméra. Dans le montage final, J'ai ralenti la vidéo au maximum à la limite entre photographie et vidéo; le reflet de la lumière sur la caméra laisse apparaître des zones blanches en apparition/disparition.
Cette vidéo à été réalisé pendant mon interventions avec les élèves de l'école primaire « Moulay rachid » à Al Hoceima (Maroc), où j'ai moi-même fait ma scolarité dans les années 80. C'est dans cette école que j'ai appris à lire et à écrire. L'intervention était une forme d'initiation aux arts plastiques pour les enfants de l'école primaire.

Memory #2 2012
Video, 6 min


The video Memory #2 shows about thirty children in the recreation yard with mirrors in their hands.  I set up my camera on a tripod and asked the children to arrange themselves in the courtyard, and then shifting their hands in all directions, with slow movements, direct the reflection of the light towards the camera. In the final montage, I slowed the video to the maximum the limit between photographs and video.  The reflection of the light in the camera leaves an appearance of white areas, which appear / disappear.
 This video was realized during an interventions with the students at the primary school of "Moulay Rachid" in Al Hoceima (Morocco), where I myself went to school during years the 1980s.

 

Mémoire #2 2012
Vidéo noir et blanc, muette, 6 min

Memory #2 2012
Video, 6 min

 

Miroirs pour une mémoire

Après avoir expérimenté les paradoxes de la frontière, mon dernier séjour au Maroc suite à une absence de douze ans m'a amené à questionner la problématique de la mémoire.
J'ai initié une démarche artistique autour de cette question en introduisant l'élément nouveau dans ma démarche artistique qu'est le miroir. Peut-on s'en servir autrement qu'en mode rétroviseur ? Que donne t-il à voir et comment ? Il était question de se regarder ou de regarder ailleurs dans le miroir. L'exploration à partir de cet élément visait à voir comment peuvent s'articuler l'objet miroir et l'installation, miroir/vidéo et miroir/photographie...
« Miroirs pour une mémoire » est un projet d'intervention dans l'école primaire « Moulay Rachid » à Al Hoceima au Maroc (Rif) dans laquelle j'ai effectué ma scolarité dans les années 80. C'est dans cette école que j'ai appris à lire et à écrire. L'intervention était une forme d'initiation aux arts plastiques pour les enfants de l'école primaire . un exemple de types d'interventions :
-nous avons travaillé à partir d'objets de récupération (boîtes de conserve, bouteilles, élastiques, bâtons...) J'ai invité les enfants à l'écoute du son produit par les objets et les ai amenés à s'approprier un objet avec lequel ils sont intervenus sur un film d'animation pour enfant. Après l'écoute du film avec sa bande son originale, le film leur a été proposé sans elle et les enfants ont créé leur propre bande son. Ils ont choisi le passage à sonoriser. Ces propositions ont été enregistrées et j'ai réalisé le montage final de leurs productions.

Après quelques exercices, les élèves ont réalisé trois films d'animation par la photographies (stop-motion). Les productions des enfants dans le cadre du workshop ont été exposé au sein de l'école à la fin de mon intervention, un vernissage a eu lieu en présence des parents d'élèves. Avant de clore le workshop, j'ai photographié le reflet de chaque enfant se regardant dans le miroir et leur ai laissé en souvenir.

En parallèle avec ces interventions sur l'école, j'ai mené une recherche et j'ai développé des oeuvres dont certaines été en lien avec mes interventions dans l'école.

After having experimented with the paradoxes of the border during my last stay in Morocco, after an absence of twelve years, I began to question the problems of memory.
I initiated an artistic approach around this question by introducing a new element of mirrors in my artistic process. Can someone help themselves otherwise by fashioning it as a review mirror? What does it give sight to and how? Is it about looking at ourselves or elsewhere in the mirror. The exploration of this element departs from seen to seeing.  How can the subject in the mirror articulate itself?  The mirror installation, mirror / mirror, and video / photography ...
 "Mirrors’ Memory" is an intervention project in the primary school of "Moulay Rachid" in Al Hoceima in Morocco (Rif), where I went to school in the 1980s. This is the school where I learned to read and write.  The interventions were forms of initiation into the arts for children at the primary school level.  Other types of interventions:
  - We worked from salvaged materials (cans, bottles, rubber bands, sticks ...).   I invited the children to listen to the sounds the objects produced while helping to lead them to an appropriate object which played a part in an animated film for children. After listening to the original soundtrack of a film, they were offered a chance to create their own soundtrack. They chose the ways in which to dub the film. Their suggestions were recorded, and I made the final cut of their productions.
 After a few exercises, the students had realized three animated films using photographs (stop-motion). The children’s productions from the workshop were exhibited at the school at the end of the intervention at a vernissage which took place in the presence of the parents of students. Before closing the workshop, I photographed the reflection of each child looking in the mirror, leaving them memory.
Along with these interventions at the school, I ran research and developed some works of art related to certain interventions that I did in my school.

 
 
Retour