documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Cécile DAUCHEZ 

Polyphonie botanique 2019
Performance vocale, 30’
1 cheffe de chœur et 14 participants
Centre d’art 3 bis f, 2019

Polyphonie botanique (L’orge des champs jaune pisse fane en peut-être deux jours) 2019
Texte de Aure Girard
Lettrage adhésif, 400 x 10 cm
Vue de l’exposition Vivant, Centre d’art 3 bis f, 2019

Polyphonie botanique (Abécédaire) 2019
Texte de Aure Girard
Lettrage adhésif, 1000 x 10 cm
Vue de l’exposition Vivant, Centre d’art 3 bis f, 2019

Polyphonie botanique est une création expérimentale menée avec Cati Delolme, chanteuse et cheffe de chœur.
À mi-chemin entre la chorale et la poésie sonore, ce travail d’écriture collective et de composition polyphonique, explore les liens entre le rythme et les moyens mnémotechniques propres à l’apprentissage d’une langue (ici celle de la botanique).
Les textes, écrits selon des règles de jeu oulipien, sont interprétés par Cécile Berthoux, Jacqueline Cornille, Anna Fagot, Aure Girard, Joseph de Guillebon, Marco Isaia, Nakita Lameiras Ah-kite, Renaud Lecomte, Mathilde Letteron, Gaëlle Pranal, Martine Putz-Perrier, Tom Thierry, Bibiane Togande.

 
Extraits sonores

Tableau-tir, d’après Niki 2016
Assemblage, peinture, 300 x 140 cm, performance

Œuvre reprise de la série des Tableaux – tirs de Niki de Saint-Phalle (1961-63), réalisée avec les enfants de la cité des Néréides - Bosquet à Marseille, pour l’exposition 25 œuvres d’art réinterprétées, Villa méditerranée, Marseille, 2016
Production : association Arts et développement et Maison pour tous Vallée de l’Huveaune.

De 1961 à 1963, Niki de Saint Phalle, armée d’une carabine 22 long rifle, vise droit sur une planche recouverte de plâtre blanc qui dissimule des sachets de couleurs. Elle raconte : « En 1961, j’ai tiré : sur papa, tous les hommes, les petits, les grands, les importants, les gros, mon frère, la société… Je tirais parce que j’étais fascinée de voir le tableau saigner et mourir. A vos marques ! Prêt ! Feu ! »
En 2016, j’ai réalisé avec les enfants de la Cité des Néréides - Bosquet à Marseille un Tableau - tir semblable. Nous avons aiguisé des flèches et tiré avec une arbalète.

Les arpenteurs 2014-2016
Expérience collective menée avec l’association Arts et développement et les habitants des Néréides-Bosquet, à Marseille, de 2014 à 2016 : récits, dessins, promenades, visites du musée d’histoire de Marseille, cartographies, maquettes, vidéo.

Entre 2014 et 2016, avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso, et l’association Arts et développement, j’ai arpenté le territoire avec les habitants de la cité des Néréides - Bosquet, quartier «prioritaire» du sud-est marseillais, dans la vallée de l’Huveaune, au pied du massif de St Cyr. Cette aventure impliquait des partenariats avec des financeurs publics et des acteurs locaux : le bailleur 13 habitat, la maison pour tous Vallée de l’Huveaune, et l’association « Une ruche dans mon jardin ». Au cours de rendez-vous hebdomadaires, les interventions artistiques visaient à la réappropriation de l’espace public par ses habitants, à travers de nouvelles représentations et la modification de la perception qu’ils avaient de leur territoire.

 
Retour