documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Pascal BROCCOLICHI 

Pascal Broccolichi a une place à part dans cette exposition dans la mesure où son oeuvre qui assume selon les besoins des aspects sculpturaux, dessinés ou photographiques est sous-tendue par une problématique de topographie sonore dont les résultats sont au principe de ses installations.
La pièce monumentale mise en place en 2005 au CapcMusée de Bordeaux en est l’illustration emblématique par la dimension de son inscription dans l’espace d’une part et d’autre part par le temps donné à son élaboration. Cette immense construction dont l’architecture modulaire était régie par les lois de la géométrie acoustique présentait une ampleur visuelle inversement proportionnelle à la discrétion de la matière sonore qui en émanait. Le son diffusé provenait en effet des “sécrétions acoustiques” (Christophe Kihm-catalogue de l’exposition) captées par l’artiste pendant deux ans dans le bâtiment même. Cette “respiration secrète d’une architecture” (Didier Arnaudet - Art Press) saisie par les enregistrements en ultra-basse fréquence était ainsi restituée à l’échelle du lieu par l’installation.
Pour notre exposition l’artiste a imaginé un dispositif totalement autogénératif : il installe deux prismes en vis-à-vis diffusant une sonorité produite par les algorithmes informatiques des dessins qui forment l’entourage visuel de la pièce. Cette autogénération numérique est la contrepartie extrême d’une recherche qui peut aussi bien trouver ses sources dans l’extériorité radicale d’un désert africain. Les installations engendrées par ces topographies sonores diversifi ées sont les transcriptions plastiques et sensorielles manifestant dans la sphère de l’art une représentation particulière du monde dont la technologie contemporaine peut révéler la part inaudible, nous faisant ainsi percevoir des dimensions poétiques cachées par la limitation de nos sens.
Jean-Marc Réol

Croquis de projet, technique numérique 3D
Image de synthèse de l’installation sonore, tirage Lambda contrecollé sur Dibon, 41 x 62 cm
édition à 3 exemplaires

Hyperprisme 2007
Dispositif sonore, pavillon acoustique, dimensions 170 x 400 x 200 cm
Aluminium laqué blanc, système de diffusion équipé de 4 haut-parleurs coaxiaux, lecteur cd, console de mixage, amplificateur.
Vue de l’exposition Nice to meet you, Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice, 2007

Au mur : dessins ULF, série Micropure, tirages lambda contrecollés sur dibon, 124 x 82 cm.

Photographies Pascal Broccolichi


Écouter un extrait audio