documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Pascal BROCCOLICHI 

Radiogramme une émission radiophonique du FRAC PACA diffusée au mois de décembre 2003 sur radio Grenouille.
Entretien et réalisation : Vanina ANDRÉANI
Invités : Pascal BROCCOLICHI

Pascal BROCCOLICHI met en espace la matière sonore. Dans ces oeuvres -celles que nous évoquerons dans cette émission- des sons, morceaux de réalité capturés et manipulés, prennent place dans des lieux, paysages, espaces, sites. Ces oeuvres ne racontent jamais rien de précis. Ce sont des espaces de jointure qui sont posés pour tout remettre en cause et provoquer une rupture avec ce que l'on croit entendre et comprendre.
"Ma préoccupation n'est pas d'ordre musical, elle est plutôt liée à la mécanique des sons. Leur utilisation n'est ni narrative, ni figurative, elle constitue un prétexte à la mise en place d'une situation d'écoute et de lecture. Je récupère la trâme des sons prélevés, j'en garde ce qui est de l'ordre de l'indicible et qui va faire que l'auditeur pourra s'interroger sur les territoires de l'écoute." P. B.

Extrait 1 En 1995, il présente à la Villa Arson, à Nice, une de ces premières installations sonores intitulée L'avenir dure longtemps, qui révèle son intérêt pour la question de l'écoute - 2:04

Extrait 2 Cette plaidoirie réelle dont le sujet demeure non identifiable semble désarticulée. Pascal BROCCOLICHI met ici en place un mode de narration en rupture avec une certaine linéarité - 2:21

Extrait 3 Est-ce-que ce travail sur la matière sonore révèle un intérêt pour le language ? - 1:52

Extrait 4 Pour L'avenir dure longtemps, comme pour d'autres pièces, Pascal BROCCOLICHI instaure des frontières, délimite des espaces non accessible. "Je donne une grande part de responsabilité au spectateur/auditeur car je lui confie mon oeuvre. S'il ne suit pas les chemins que j'ai tracé, il est possible qu'il la détruise. C'est cette fragilité avouée qui fait barrière" - 3:33

Extrait 5 Raccorama est une installation qui se présente sous la forme d'un enregistrement sonore diffusé dans l'espace, d'un dessin réalisé sur le sol de la salle d'exposition et d'un système d'éclairage qui altère notre perception. Raccorama n'est pas une oeuvre musicale, il n'y a aucun récit particulier, aucun thème générique s'en dégage vraiment. C'est plutôt un amoncellement non linéaire d'éléments parfois même contradictoires qui organise une situation sonore en perpétuelle redéfinition - 4:27

Extrait 6 En 1999, il réalise pour un espace public genévois un dispositif intitulé Une idée suisse qui met à nouveau en jeu la relation complexe entre l'oeuvre et le spectateur - 2:14

Extrait 7 Déprogrammation. "Ce qui m'interrese le plus dans l'événement sonore est ce qui aurait pu ce passer, qu'on a attendu et dont le chemin s'est détourné ou arrêté. Ce sont des éléments muables et se sont des éléments inexplicables. La meilleure façon que j'ai trouvé de les mettre en situation est de les tenir face à d'autres éléments très explicites ou redondants, et révélateurs de cette part indiscible" - 4:35

Extrait 8 Pour cette pièce sonore, Pascal BROCCOLICHI opère un travail de décontextualisation. Les sons, arrachés à leur contexte initial deviennent neutre et se situent dans un non-lieu, un non-état. Qu'entendait-on dans ce parc genévois ? De quoi était faite cette idée suisse ? - 4:37

Extrait 9 La relation permanente entre le sonore et le visuel est échafaudée autour d'un axe majeur : la notion de durée, de temps de l'oeuvre, et de l'écoute qu'elle déclenche. À l'opposé d'une oeuvre musicale, les oeuvres de Pascal BROCCOLICHI ne proposent aucun thème générique, ni début, ni fin - 3:26

Extrait 10 Les expéditions, les voyages sont autant de moments pour capturer la matière sonore - 3:12

Extrait 11 Un des derniers travaux en cours de Pascal BROCCOLICHI : l'Atlas Lambda. L'Atlas Lambda est une sonothèque qui regroupe sur support CD audio une collecte d'enregistrements organisés pendant plusieurs mois d'écoute sur les différents spectres des ondes radio-sources. Les investigations sonores ont été menées dans deux environnements particuliers : celui que l'on appelle habituellement les ondes radio courtes et celui des ondes électromagnétiques interstellaires - 4:15

Extrait 12 Pendant trois ans, de 2000 à 2003, Pascal BROCCOLICHI a mis en place et développé un laboratoire du nom de LECSonic. Ce laboratoire d'expérimentations et de conceptions sonores a développé un projet global de recherche animé par un groupe de travail. Il a fonctionné au sein d'un pôle technologique où ont été principalement étudié et analysé la conception, la programmation et le pilotage de moyens de production et de gestion des énergies.
Le laboratoire s'est articulé autour de plusieurs axes : la réalisation et l'exploitation d'une banque de sons ; l'écoute et l'observation des phénomènes électromagnétiques et des ondes radio ; et l'élaboration d'un dictionnaire de phénomènes sonores - 8:18

Extrait 13 Programmée par le laboratoire de recherche du LECSonic, l'expédition sonore Micropure a traversé en novembre dernier le désert nigérien du Ténéré - 5:20