Katia BOURDAREL 

Le secret 2013
Bois brl, diamants en verre, son, 210 x 170 x 260 cm
Vues de l'exposition Le long chemin, Centre d'art contemporain d'Istres, 2013

…"L'enfouissement virtuel, sinon le basculement, d'une maison occulte qui bruisse de paroles inaudibles sous un ciel féerique. On pourrait penser que l'art de Katia Bourdarel relève d'un pessimisme aigu et qu'elle n'appréhende le monde que de façon cataclysmique. Il n'en est rien. Traversée, passage, secret, pénombre, abîme..., son monde nous entraîne dans les abysses de nos rêves et de nos fantasmes, voire de nos peurs. Là contre les parois calcinées d'une cabane totalement aveugle. Katia Bourdarel n'a pas son pareil pour nous propulser dans un ailleurs mémorable. Quelque chose du conte, voire de la fable, est à l'oeuvre dans son travail. Son art est porté par la quête d'un espace autre et d'un temps suspendu, et offre au regard l'occasion d'un asile."…

Philippe Piguet
Extrait(s) du texte : Bourdarel, le conte comme modalité, L'ŒIL, janvier 2014

Retour